ENQUÊTE #1-13
Le cas Jackie Connors

Rapports de Davis | suspects | indices | coupable | conclusion

   








Suspect N°1 : Tyler



Lien avec la victime :
ex petit-ami

Mobile :
Il s'est montré agressif dans les loges
 
Suspect N°2 : Alex Reynolds



Lien avec la victime :
Concurrente au concours

Mobile :
Elle est prête à tout pour gagner


Suspect N°3 : Julian Barnes



Lien avec la victime :
éaucun

Mobile :
Une des participantes le fait chanter






indice n° 1 : Rougeurs autour des yeux d'Alex
Lorsque Tru découvre le corps d'Alex, celle-ci présente des rougeurs autour de ses yeux. Le rapport de Davis indiquera que cela provient de l'application d'un pesticide. Alex a donc été empoisonnée.

indice n° 2 : Demande en mariage de Tyler
Après avoir suspecté Tyler, Tru le retrouve dans la loge de Jackie en train de faire sa demande en mariage à cette dernière. Les deux semblent réconciliés et Tru en conclue que Tyler n'est pas le meurtrier..
   

indice n° 3 : Flacon de lotion démaquillante d'Alex
Alors que Jackie s'apprête à apppliquer de la lotion pour se démaquiller, Tru remarque le flacon d'Alex et fait le lien avec le poison. Celui-ci devait tuer Alex et non Jackie.

indice n° 4 : La cassette de chantage d'Alex
Après qu'Alex lui ait raconté ce qu'elle a découvert à propos d'Alex, Tru retrouve et visionne la cassette qu'Alex utilise pour faire chanter Julian Barnes et s'assurer une victoire. Elle en conclut que Julian Barnes est le meurtrier.
   





Adrian Barnes

Lorsque Tru confronte Julian Barnes, celui-ci ne comprend pas ses allusions. A cet instant, Tru entend Adrian Barnes indiquer aux spectateurs que Alex va aller se remaquiller suite à sa victoire. Elle comprend que la véritable meurtrière est Adrian. Elle n'a pas apprécié la liaison entre Alex et son mari et veut se venger. La police arrive et arrête Adrian.





Tru empêche juste à temps Jackie de s'appliquer la lotion démaquillante. Celle-ci est donc immédiatement sauvée et n'a plus aucun risque à se faire tuer car la victime potentielle est Alex.



ENQUÊTE CLOSE



Copyright 2003-2005, Dossier Tru calling